Utilité de l’éducation sexuelle : 

 La sexualité de l’enfant est un monde où se côtoient désir, plaisir, curiosité, affirmation de soi, dans lequel, en temps que parents ou professionnels de la petite enfance, nous avons un rôle indispensable à jouer, pour l’informer et lui transmettre les règles de vie.

Face à l’enfant qui découvre son corps et son sexe, pas toujours dans l’intimité, comment aborder ce sujet sans y mettre de jugements négatifs qui mènent à la frustration? 

Lorsque le moment est venu pour en parler avec l’enfant, lors du dialogue et/ou de lectures, il est important que l’adulte tienne compte du stade de développement de l’enfant, de son rythme, de son contexte de vie et de ses propres besoins. Nous avons avantage à le faire parler un peu avant de lui répondre. On peut lui demander par exemple: ”qu’en penses-tu, toi?” ”Pourquoi te demandes-tu cela?”. En amenant à élaborer un peu plus sa pensée, on est en mesure d’évaluer son niveau de connaissance et d’adapter l’information à ce qu’il sait déjà et ce qu’il veut savoir.

Dans les histoires, nous n’expliquons pas comment les adultes font l’amour, cela ne concerne pas encore les enfants, et il est fondamental de ne pas associer la sexualité de l’enfant à celle de l’adulte.

Pour aborder ces sujets, nos livres apportent 2 lectures, celle où l’adulte, par le biais d’une histoire simple tirée du quotidien, explique à l’enfant sa sexualité et l’importance de l’intimité, et la seconde lecture en fin de livre, avec les schémas et les définitions pour que l’enfant puisse aller plus loin dans la compréhension de ce qui est raconté dans l’histoire et pour développer et approfondir certaines notions.


 Pour ma fille de 5 ans, j’avais recherché un ouvrage adapté à cet âge, qui explique à la petite fille son sexe et sa constitution sur base d’informations correctes. Je n’avais pas trouvé ce livre, car il n’existait tout simplement pas. Je trouvai alors que ce manque d’informations pour les petites filles était une forme de discrimination de genre ancrée dès la petite enfance. C’est ainsi que j’ai décidé d’écrire ce livre manquant et que Laurent Carpentier, illustrateur, m’a rejoint dans l’aventure avec ses petits personnages hauts en couleurs. 

Cette discrimination de genre pour nos petits bouts de chou, nous la rencontrons dans bien d’autres choses, il suffit par exemple d’entrer dans un magasin de jouets pour se rendre compte de l’éducation encore très sexiste de notre société. Les petits garçons peuvent trouver toutes sortes d’armes, de gros camions et des costumes de super-héros, les petites filles quant à elles, ont droit au fer à repasser, aux poupées à nourrir et langer, aux trousses de maquillages et costumes de princesses. 

En travaillant avec les enfants, je pouvais observer directement l’effet que cela avait sur la construction de leur personnalité.
J’ai pu observer également que lorsque l’enfant expérimente le plaisir, il a tendance tout naturellement à réitérer son expérience, consciemment ou inconsciemment. Je vous invite par exemple à observer votre enfant qui mange un bonbon, une glace ou qui reçoit un bisous... Si cela lui fait plaisir, il reviendra tout naturellement! 

Il en va de même lorsque l’enfant, garçon comme fille bien-sûr, découvre le plaisir en se touchant les parties intimes, mais sur ce sujet ils se voient généralement rabroués lorsqu’ils sont surpris: ”C’est sale”, ”ton zizi va tomber”, ”Ce n’est pas bien”, ”Si tu continues tu deviendras sourd”, une tapette de la main, un froncement de sourcil...
Et c’est bien dommage parce-que l’enfant ne peut pas encore discerner le vrai du faux de ce que lui dit l’adulte, alors, si l’adulte gronde l’enfant et lui dit que c’est mal ce qu’il fait, il y a beaucoup de chance que l’enfant, en réitérant cette expérience, associe dorénavant ce plaisir à un sentiment de honte et de culpabilité ou à l’idée de déviance et de perversion. Cet enfant vivra donc un conflit intérieur qui sortira fort probablement sous la forme de symptômes. 

Pourtant, la masturbation ou l’auto-stimulation, chez la petite fille comme chez le petit garçon, est une étape de développement normal et nécessaire pour l’épanouissement sexuel de la vie adulte.
Alors, comme pour le bonbon ou la glace, notre rôle est d’y mettre un cadre et de lui transmettre les règles de vie; ce qui est accepté, toléré ou encore strictement défendu. 

 

Françoise Dolto recommandait d’écouter et de parler vrai à son enfant, car les choses cachées empêchent l’enfant de se construire et engendrent des traumatismes. Bien que révolutionnaire dans les années 40 et que bon nombre de personnes à cette époque là, la considérait ‘folle’ aux propos fantaisistes, ce principe d’éducation nous paraît aujourd’hui bien naturel, du moins en occident.

Pourtant aujourd’hui encore, dans la littérature enfantine, la sexualité expliquée est celle des adultes dans le but de se reproduire, avec la petite graine qui va dans le ventre de la maman, et bien-sûr, l’anatomie du sexe de l’enfant, surtout pour la fillette, est peu ou pas expliquée, ce sujet reste donc entouré de non-dits, de tabous, voire, de mensonges. Nous apportons ains
i une explication faussée de l’acte sexuel qui sous-entend que nous ne faisons l’amour que dans le but de se reproduire, mais surtout, il s’agit de la sexualité qui se rapporte à celle des adultes et qui n’est pas appropriée par rapport à la découverte que l’enfant a de sa propre sexualité. 

Bien-sûr, on vient de loin, nous n’en sommes plus à raconter que les garçons naissent dans les choux et les filles dans les roses, ou que c’est la cigogne qui apporte les nouveaux-nés...

Mais si la sexualité reste abordée comme étant quelque-chose de tabou et d’interdit, ce sont les sentiments de déviance, perversion, honte, culpabilité qui vont prédominer et construire notre identité sexuée. 

Et si l’apprentissage de la sexualité ne se fait pas dès la petite enfance, l’enfant va passer de la méconnaissance de son anatomie sexuée associée à ces sentiments de honte, à la visualisation d’images véhiculées par les médias, hyper-sexuées, troublantes et sur-stimulantes, et tomber très tôt sur des images ou vidéos pornos qui s’invitent tout seuls dans les smartphones et autres. 

Les  livres d’Eléphantine & Renardo :    

Ils existent en solo, mais il est également possible de se procurer les coffrets qui contiennent les 2 tomes.

Les livres sont écrits dans une perspective d’épanouissement, de prévention, dans le respect de soi et de l’autre, afin d’aider la petite fille ou le petit garçon, à mieux comprendre et connaître son sexe et leurs différences, pour mieux se l’approprier, et contribuer à un monde adulte plus ouvert et égalitaire.

Par le biais d’une scène tirée du quotidien, Eléphantine ou Renardo se confient à l’adulte à propos de leur sexe. Ce dernier répond en toute simplicité, avec tendresse, amour et complicité.

Nous développons ainsi les notions, de plaisir, d’intimité et de consentement mutuel car c’est dès le plus jeune âge que ces notions doivent être intégrées.

Les livres sont conçus pour être utilisés comme support pour les parents et les professionnels de la petite enfance afin d’aborder ces sujets avec l’enfant avec pédagogie, sans tabous ou interdits.

Avec Laurent, nous avons cherché à éviter des images qui pourraient amener à choquer ou déstabiliser, des styles trop vagues, explicites, didactiques, scientifiques ou médicaux, mais surtout, nous avons cherché à éviter les clichés rétrogrades...

Les sujets sont représentés sous forme d’animaux de différentes familles dans une idée de métissages et de phénomène pluriel et universel. En effet, tous les enfants du monde ont une sexualité!

Nous avons accordé une importance particulière de partir d’informations correctes pour réaliser les schémas et les définitions qui sont aux sommaires, validés par les professionnels de la petite enfance, de la médecine et de la sexologie. Le clitoris est ainsi cité, expliqué et représenté. Il est bien là, il n’y a donc pas de raison de l’ignorer.
Il y a une volontaire similitude entre les 2 premiers tomes dans l’idée de construire des ponts plutôt que des murs entre les deux sexes. 

Pour le second tome, nous avons pas eu besoin de réaliser un crowdfunding, car nous avons reçu le soutien de nombreux partenaires, tels que La Fédération Laïque de centres de Planning Familial, le Centre d’Action Laïque, Santé Sexuelle Suisse, La Fédération Wallonie Bruxelles et la Loterie Nationale, le Conseil des Femmes Francophones de Belgique et O’Yes.

 

Projet de livret pédagogique :

La FLCPF (Fédération Laïque de Centres de Planning Familial) et le CAL (Centre d’Action Laïque) de Namur se sont associés avec nous et la sexologue Joëlle Smets, pour réaliser un livret pédagogique adressé aux parents et professionnel.le.s de la petite enfance, à titre informatif et afin de leur donner des pistes de lectures. 

Le guide sera réalisé sur base d’expériences vécues par leurs éducateurs lors de lectures des 2 premiers tomes, avec des groupes d’enfants durant l’année scolaire 2019-2020. Il accompagnera le coffret pour certaines éditions et il sera possible de se le procurer à La FLCPF à partir d'octobre 2020 sur leur boutique en ligne.

 

Le troisième tome :

 

Est en préparation: son héros sera Charlie, nous avons choisi de ne pas le genrer. Le titre n’est pas encore certain car nous cherchons à rester dans une approche positive, même si le sujet est plus délicat.

Le livre sortira fin 2020, il sera un outil de sensibilisation au respect de soi et de l’autre et fournira des pistes d’aide en cas d’abus.
Les enfants sont les principales victimes des violences sexuelles; 84 % des viols recensés concernent un ou une mineur.e.
Aujourd’hui en France; 4 millions de Français sont victimes d’inceste, soit 2 enfants par classe en moyenne. Mais seuls 10% d’entre eux osent porter plainte, ensuite 80% de ces plaintes sont classées sans suite, faute d’avoir pu apporter des preuves et des témoignages.
Alors, sachant que la majorité des agressions et des viols sur mineur.e.s se font parmi les proches familiaux et que nos familles sont bien souvent éclatées avec des gardes alternées, au vu des mouvements tels que ”Balance ton porc”, ”Me Too”, plus récemment, le livre «Le Consentement» de Vanessa Springora; qui dénoncent parmi tant d’autres témoignages, ces abus, viols, crimes et non consentements; il nous semble important de proposer aujourd’hui, dès la petite enfance un outil d'apprentissage sur les notions de respect de soi et de respect de l’ autre..
Le livre apprendra à écouter son corps, si ça fait oui ou si ça fait non, à identifier et exprimer le oui ou le non, à entendre et respecter le oui ou le non de l’autre.
Ce sont les enfants d’aujourd’hui qui bâtirons l’avenir de demain, alors aidons les dès le début à se connaître et à se respecter mutuellement.

 
 

Historique sexe & clitoris :  

Les filles découvrent ou redécouvrent leur clitoris par hasard, parfois très tard, parfois même jamais, tellement le sujet est occulté et tabou. Pourquoi ce tabou? Visiblement cela vient du fait que le clitoris n’est pas utile à la reproduction et que nous venons d’une société essentiellement phallocrate. 

En 2013 j’avais envoyé le manuscrit du livre d’Eléphantine à une cinquantaine d’éditeurs, les quelques éditeurs qui m’ont répondus ont tous utilisés la même formule toute faite: ”Le sujet du livre n’entre pas dans notre ligne éditoriale”, rien de plus. En 2017, lorsque j’ai ré-envoyé le manuscrit à une cinquantaine d’éditeurs, j’ai pu constater une évolution dans les réponses, somme toutes négatives, mais accompagnées cette fois d’encouragements et de félicitations. Grâce aux dernières avancées sur la connaissance du clitoris, le livre devenait à leur yeux crédible!

  

Historiquement et très rapidement, le clitoris était volontiers abordé durant le Moyen-Age, l’église proposait même des manuels pour s’en servir. Mais à partir de 1875, un professeur de Zoologie de l’Université de Liège, Edouard Van Beneden, en pratiquant la dissection, découvre que le clitoris n’est pas utile à la reproduction. Ce dernier fut dès lors envoyé aux oubliettes, et d’inutile, il devint vite suspect des pires maux. Ils ont prêté alors à ce fameux clitoris toutes sortes de dangers et de maladies, femmes immatures, hystériques, déviantes. A une époque où l’hystérie fascine, pour ”guérir” de cette pathologie, on préconisait le massage clitoridien chez le docteur au cabinet médical, ou encore, l’excision. Freud conçoit l’organisation de la sexualité chez la femme autour de la frustration de l’absence de pénis et déclare en 1927 que l’orgasme clitoridien chez la femme est infantile. Il affirmait que le plaisir clitoridien était le fruit d’une névrose et que les femmes qui s’y adonnaient étaient des immatures ou des déviantes! Même Françoise Dolto n’échappa pas au mythe de la femme mature ayant renoncé à son clitoris, elle écrit vers 1980: «Il est de toute importance que la fille fasse son deuil de ses fantasmes masturbatoires clitoridiens (...) La solution, c’est l’investissement vaginal”.

Avec l’apparition de la pilule contraceptive et l’après Mai 68, l’acte sexuel n’est plus entièrement dédié à la reproduction et la libération sexuelle s'étend.
Au départ sous l'allure d'une revendication militante, elle devient ensuite la forme d'une démocratisation plus souterraine. Dès lors, les formes de sexualité non reproductives ne représentent plus une menace pour l'avenir des sociétés humaines. Les pratiques deviennent plus libres et plus diversifiées.

Ce courant amène ainsi avec lui plus de permissivités, tantôt positives, à l'égard de l'homosexualité par exemple qui devient reconnue et acceptée, mais aussi, mai 68 et ses slogans tels que: ”Il est interdit d’interdire”, « Peace and Love », « Faites l'amour pas la guerre », ”Jouir sans entraves", ... favorisèrent dans certains milieux artistiques, un climat d'abus sur les femmes et les enfants.

Des livres comme ceux de Gabriel Matzneff et ses penchants pédophiles étaient publiés sans que la justice n'intervienne, sans même que les associations de défense de l'enfance et de la famille ne protestent. On ne s’étonnait pas non-plus d’entendre la chanson ”Un Zeste de citron” de Serge Gainsbourg sur nos postes de radios et de télévisions.

La révolution sexuelle s'accompagne d'une « révolution de droit » en Occident par lesquels les femmes acquièrent progressivement une égalité législative, notamment l'obtention du droit de vote et par là, la possibilité de pousser aux réformes qui les concernent, l'égalité au sein du couple, le droit à la contraception et le droit à l'avortement.
Malgré ces progrès, leurs revendications restent aujourd’hui d’une brûlante actualité et beaucoup reste à faire pour une société égalitaire. 

Quand à ce pauvre clitoris, il demeure totalement ignoré des manuels de science et de médecine.

Il n’était donc pas étonnant de n’avoir rien trouvé en 2006 sur le plaisir des petites filles dans un monde adulte qui néglige tant le droit de l’enfant et le plaisir féminin…                                                    

Plus récemment on voit petit à petit émerger chez nous en occident, pour les hommes comme pour les femmes cette fois, le désir d’une sexualité à la recherche du plaisir…
Ainsi, peu à peu le rôle du clitoris est réhabilité, ENFIN!

 On le doit notamment:
. Au Docteur en urologie au Royal Melbourne Hospital,
Helen O’Connell qui fut la première scientifique à décrire complètement et justement l’anatomie du sexe féminin en 1998.
. Au livre de Jean-Claude Piquard en 2013: ”La Fabuleuse histoire du clitoris.”
. Au documentaire animé québécois en 2016 où Lori Malépart explique tout ce qu’il faut savoir sur le clitoris.
. A Emma, jeune développeuse web et dessinatrice engagée qui nous invite à découvrir ou re-découvrir ce petit organe sur sa page web
en 2016 également.
. A Odile Fillod, chercheuse indépendante en sociologie des sciences et spécialiste des questions de sexe, qui a réalisé en 2017 un clitoris
en trois dimensions à taille réelle, afin de «montrer concrètement à quoi ressemble cet organe dont l’anatomie est généralement méconnue ou mal comprise», elle créé alors le site Clit’info
 

 Entre plaisir et santé: que savez-vous du clitoris?": film 

Aujourd’hui, la sexualité est le terrain sur lequel les femmes doivent encore gagner leur émancipation. La déconstruction des clichés sur la sexualité masculine et féminine est essentielle pour aller vers plus d’émancipation et vers l’égalité femme-homme, car si l’homme garde en permanence son rôle de dominant au lit, on a tendance à accepter que ce modèle glisse dans la vie de tous les jours.

                                                                                                                                                                    Natacha de Locht

 

  

Liens qui appuient ou inspirent nos démarches

 

Fais pas genre #1 LE CLITORIS 12-04-2020

 « L’agression sexuelle d’un enfant matérialise le pouvoir paternel » LE SOIR.be  10-04-2020 

Neuf personnes sur dix dans le monde ont des préjugés sexistes Le Monde - 06 mars 2020

Fais pas ton genre Opinion-Rtbf.be 07-03-2020

Journée internationale de lutte contre les mutilations sexuelles féminines TV5MONDE 09-02-2020

Violée par son coach à l'adolescence, la cavalière Amélie Quéguiner dénonce "un cas affreusement banal” TV5MONDE 09-02-2020

Dans quel monde on vit / Vanessa Springora LA PREMIERE - Culture 01-02-2020

Violences sexuelles: le témoignage boulversant de l'ex-patineuse Sarah Abitbol - Les Inrockuptibles 30-01-2020

«Cyber Help», l’application pour aider les jeunes en cas de cyber-harcèlement - l'avenir.net 30-01-2020

"Autour de Vanessa Springora" - La Grande Librairie Direct.5 16-01-2020

Il faut parler de pédophilie (mais sans clichés) Le Monde 05-01-2020

Aux origines de la violence sexuelle Soirmag.be 03-01-2020

"Lorsque j'ai alerté sur Matzneff, un grand éditeur m'a dit que j'étais blacklisté" Europe 1 01-01-2020

La quonquête du clito - C'est une autre histoire 01-01-2020

L’EVRAS (Éducation à la vie Relationnelle, Affective et Sexuelle) , Un enjeu de société qui mérité toute notre attention FEMMES PLURIELLES 27-11-2019

      Daphné Leblond et Lisa Billuard Monet sont dans #LCR ce jeudi pour la sortie du film « Mon nom est clitoris » BX1 21-11-2019 

Traitement ds plaintes pour violences sexuelles: "A toutes les étapes, il y a des choses à revoir" - Les Inrockuptibles 12-11-2019

       REPORTAGE | Pédocriminalité : une injustice française  Kondini news 

"Le clitoris, c'est une fierté féminine qui s'affiche" RTS info 07-10-20219

       « Le clitoris a été oublié car il ne correspondait pas à notre représentation de la sexualité féminine » Usbek & Rica 03-10-2019

      Comment parler de sexualité aux ados à l’heure de la pornographie en ligne ? radio france-inter 09-10-2019

      Cinq manuels de seconde représentent désormais l’anatomie complète du clitoris Libération 04-10-2019

       Une étudiante belge sur cinq a subi une tentative de viol: les révélations choquantes d'une nouvelle étude Soirmag.be 10-09-2019

       Parler de sexualité aux enfants : pourquoi tant de gêne Le Monde 01-09-2019 

     « Chez les hommes, c’est que de la mécanique » : attention aux stéréotypes ! Le Monde 25-08-2019

Pornographie : un atelier pour déconstruire les stéréotypes franceinfo 27-06-2019 

Enfants abusés: huit viols sur dix concernent des mineurs LE SOIR.be 03-06-2019

Une femme qui se masturbe et se donne du plaisir sans culpabiliser est une femme libre Huffpost 25-03-2019

       Dans la tête… d’un macho Radio Télévision Suisse (RTS) 13-02-2019  

Une expérience pour expliquer comment les parents perpétuent les clichés de genre Radio Télévision Suisse (RTS) 04-03-2019

Le clitoris à la conquète des classes genevoises 20 minutes 11-03-2019

Tout savoir sur les enjeux de l'égalité par les jouets L'invité actu Rtbf 09-03-2019

éducation sexuelle Vox Pop - arte 17-02-2019

Où en est la sexualité des ados/garçons après # Me Too Marie Claire 13-02-2019

L'inceste concerne 4 milloins de Français, soit 2 enfants par classe Auféminin/Belgique 06-02-2019

Ca s'attrape comment le sexisme? Réponse dans ce court métrage brutal et brillant Positivr.fr 31-01-2019

Les manuels scolaires vont-ils rester machos moustique 21-01-2019

Comment parler de masturbation avec votre enfant de façon responsable Huffpost 19-01-2019

Le phallus et le néant Film documentaire de Sophie Robert 16-01-2019

L'orgasme féminin, le mystère s'éclaircit! Samuel Salama 13-12-2018

Harcèlement scolaire : 4 techniques pour l'éviter PositivR 22-11-2018

Odile Fillod - Monologue du clitoris 06-11-2018 

Odile Fillod, la chercheuse qui a permis aux femmes de prendre leur plaisir en main Slates.fr 12-10-2018

Mon enfant regarde du porno, comment réagir ? Les réponses d’Alexandra Hubin, psy et sexologue soirmag.be 31-08-2018

Il faut éduquer les enfants à la vie affective, relationnelle et sexuelle dès la maternelle La libre.be 24-05-2018

"Jouir sans entraves", ce slogan prometteur de mai 68 fut aussi source d'abus sexuels info TV5MONDE 20-05-2018

«Le clitoris est un pur organe de plaisir» 20 minutes 12-04-2018

Les joies d'en bas" : pour être fière de son sexe il faut le connaître 06-04-2018

300.000 ans d’injustices faites aux femmes soirmag 08-03-2018

Lutter pour les droits des femmes : un combat radical ! LA REVUE NOUVELLE 08-03-2018

L’éducation, clef de la lutte contre le sexisme Le Monde 07-03-2018

Pépite sexiste : site web

Une pétition réclame le retrait d’un livre sur la puberté jugé sexiste  Le Monde 03-03-2018

Le clitoris en 3D  FabLab 02-03-2018

Egalité des sexes: une question d'éducation?  RTS - Radio Télévision Suisse 24-02-2018

Entre mes lèvres mon clitoris Alexandra Hubin 31-01-2018 

La masturbation féminine: tabou or not tabou? soirmag.be 31-01-2018

Point G, mythe ou réalité? soirmag.be 05-01-2018 Samuel Salama

O clitoris mon ami A2 "Je t'aime ect" 22-12-2017

Clitoridiennes de tous les pays, unissez-vous! Le Magazine du Monde 16-12-2017

Dans ce kit, il y a le sexe des femmes. Et c’est bien. L’OBS 21-11-2017

Ovidie: «Les hommes ne se soucient pas de ce qui fait réellement plaisir aux femmes», soirmag 09-11-2017

 Entre plaisir et santé: que savez-vous du clitoris?": film 01-11-2017

Pop Modèles Point culture, SERVICE EDUCATIF Novembre 2017

Le débat sur la zézette et le zizi dans le livre de Michel Cymes fait rage sur les réseaux sociaux 12-10-2017

Sexisme, agression, harcèlement sexuel... Quand nos héros dérapent au cinéma. L’OBS 23-10-2017

Comment éduquer son enfant de façon non sexiste Le Soir 19-10-2017 

Eva Thomas : celle qui en 1986 a brisé le silence sur l'inceste l'OBS 12-10-2017

Tout le monde s'en fout- rtbf 05-10-2017

Un clitoris géant au milieu de la ville mademoiselle 03-10-2017

"Prof de SVT depuis dix-huit ans, j’ai découvert cette année ce qu’était vraiment le clitoris” L’OBS 31-08-2017

 Un documentaire animé québécois explique tout ce qu'il faut savoir sur le clitoris 21-06-2017

Mon enfant découvre son corps - La Maison des Maternelles 31-05-2017

Les problèmes de zézette de Michel Cymes - soirmag.be 25-05-2017

Comment nommer le sexe des enfants ? Le Monde.fr 20-05-2017

Le clitoris apparaît de manière complète dans un manuel de SVT  AL ActuaLitté 12-05-2017

Parlons Clito ! FEMMES PLURIELLES 9-03-2017

7 raisons pour lesquelles tant d’hommes ne comprennent pas le consentement sexuel wordpress13-02-2017 

L'excision, ce fléau qui touche 200 millions de femmes dans le monde et dont on ne parle pas assez au féminin 06-02-2017 

Et tout le monde s’en fout #1 - les femmes - rtbf 23-01-2017 

omgyes.com  le plaisir féminin démystifié

Orgasme : le mauvais score des Françaises  LEFIGARO.fr 18-12-2015

Osez le Clito  YouTube 06-2014 

La domination masculine - Un film de Marie Masmonteil, Denis Carot et Patrick Jean YouTube 12-2013

Zézette, Mounette et Foufoune … latellectuelle 15-09-2012

Mais où est donc passé le clitoris France info 24-05-2012

Le plaisir (féminin), ça s’apprend  Slate.fr 29-03-2012

Santé sexuelle au féminin, l'orgasme féminin est-il infantile FF-3S 2011

LE CLITORIS, CE CHER INCONNU  Arte-YouTube 2010

Mémoire pour le certificat d'études universitaires en sexologie par Annie Sautivet 2009 

 La libération sexuelle et ses lendemains Sciences humaines 01-09-2002

Comment bien traiter la sexualité des enfants? - dossier pédagogique www.cfwb.be/maltraitance édition 2001

 

Mes livres coup de coeur pour les petits :

- Camille Laurent et Jess Pauwels, Zizis et zézettes 3/6ans mes petits pour?uoi. Editions Milan, 2017
- Nadine Mouchet et Valérie Combes, Parle-moi d’amour 6/8 ans - Les garçons et les filles. Editions Amaterra, 2008 
- Ma sexualité de 0 à 6 ans de Jocelyne Robert et Jo-Anne jacob. Editions de L’HOMME, 2005 
- Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi? Editions Nathan, 2005